Partenaires

Commission Nationale de contrôle de la protection des Données à caractère Personnel (CNDP)

La Commission Nationale de contrôle de la protection des Données à caractère Personnel (CNDP) a été créée par la loi n°09-08 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel. Elle est chargée de vérifier que les traitements des données personnelles sont licites, légaux et qu’ils ne portent pas atteinte à la vie privée, aux libertés et droits fondamentaux de l’homme.

Les missions de la Commission peuvent être résumées en 5 grands axes, à savoir :

  • Information et sensibilisation auprès des individus des organismes et des institutions publiques et privées.
  • Conseil et proposition : conseil auprès du gouvernement, du parlement et des autres administrations, sur les aspects relatifs à la protection des données personnelles.
  • Protection : en vue d’instaurer une meilleure transparence dans l’utilisation des données personnelles par les organismes publics et privés et à garantir l’équilibre entre le respect de la vie privée des individus et le besoin des organismes d’utiliser les données personnelles dans leurs activités.
  • Contrôle et investigation : contrôler et vérifier que les traitements des données personnelles sont effectués conformément aux dispositions de la loi 09-08 et de ses textes d’application.
  • Veille juridique et technologique : La CNDP surveille, étudie et analyse les tendances et les mutations technologiques, économiques, juridiques et sociétales pouvant affecter la protection des données personnelles au Maroc.

 

Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH

Le Centre pour le Contrôle Démocratique des Forces Armées – Genève (DCAF) est une organisation internationale basée en Suisse. Le DCAF assiste des États – qu’il s’agisse de démocraties établies ou émergentes – dans le développement de la bonne gouvernance du secteur de la sécurité au sein d’un cadre démocratique et dans le respect de l’État de droit. Le DCAF fournit également un appui consultatif in situ et des programmes d’assistance pratique à des États visant à renforcer la gouvernance de leur secteur de la sécurité. Le DCAF travaille directement avec des gouvernements nationaux et locaux, des parlements, les sociétés civiles, des organisations internationales, ainsi que les forces de sécurité et de défense.
Le DCAF comprend actuellement 61 États- membres.. Dans ses activités, le DCAF est guidé par les principes de neutralité, d’impartialité, de participation inclusive et d’appropriation locale.

Sites web officiel :